Qui êtes-vous ?

Ma photo

Né aux confins du Québec, à l’embouchure du golfe Saint-Laurent, Bernard Proulx voit le jour à Percé en Gaspésie. C’est le chant du ressac, l’odeur du varech et la beauté de ses côtes qui ont bercé sa jeunesse et imprégné son imaginaire…

Dès son jeune âge, il baigne dans le milieu des arts. Percé est un carrefour pour les artistes du monde entier. À l’âge de six ans, il monte sur la scène auprès de son père lors de la fête de la Saint-Patrick. Il explore également le dessin avec sa mère qui lui apprend les rudiments de ce médium d’expression.

Artiste multidisciplinaire, il raconte ses paysages jusque dans les moindres détails : la mer, ses embruns, les côtes, les récifs…, d’abord avec les mots, ses chansons et maintenant avec ses pinceaux en vous laissant ébahis devant tant de beauté et empressés de la mieux découvrir.

mardi 21 février 2012

Peindre c'est avant tout une émotion


Pour Bernard Proulx, 
peindre c'est... avant tout une émotion. 

"Il peint sa perception car avant de produire son tableau, 
il doit le faire grandir en lui.  
C'est alors que, le pinceau en main, sa vision s'impose. 
Il sait les traits qu'il doit faire avec sa main.  
Les couleurs et les tonalités deviennent  le rythme 
comme ce l'est pour la musique.  
Ce n'est pas le sujet qu'il peint 
mais  l'émotion pour son sujet.

Peindre est un moyen de pénétrer en soi, 
de se découvrir,
de prendre connaissance de tout ce qui dort 
ou s'agite dans le for intérieur, 
puis de figurer 
ce qui exige de prendre de forme."    
Charles Juliet (1934-)




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire